Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui engendre un déclin progressif des facultés cognitives. Petit à petit, une destruction des cellules nerveuses survient dans les régions du cerveau responsables de la mémoire et du langage.

Principale cause de démence chez les personnes âgées, elle touche environ 26 millions de personnes dans le monde. Elle est souvent confondue avec la démence vasculaire dont les symptômes sont proches, mais dont l’étiologie est différente. Dans le passé, on a souvent considéré ses symptômes comme un  aspect normal du vieillissement. C’est le Dr Alois Alzheimer en 1906, qui a identifié les deux manifestations de la maladie qui porte maintenant son nom, soit les « plaques » et les « écheveaux ».

Le processus neurodégénératif responsable de la maladie correspond à la formation, entre les neurones, de plaques amyloïdes, et à l’intérieur des neurones d’agrégats de protéines tau formant les dégénérescences neurofibrillaires. L’atrophie corticale résultante touche d’abord le lobe temporal interne (et notamment l’hippocampe) puis les cortex associatifs frontaux et temporo-pariétaux à un stade plus avancé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *